Mon CV

Vous ĂŞtes curieux d’en connaĂ®tre plus Ă  mon sujet ?!
Voici donc mon Curriculum Vitae (CV pour les intimes).

Arrivée sur terre

Je suis née en août 1968 à Paris.

Puis, j’ai enchaĂ®nĂ© les aventures.

Une scolarité classique

J’ai suivi une scolaritĂ© en Ă©tablissements publics Ă  Pantin (93) puis Paris (75).

Des diplômes pas forcément classiques

FEMIS 1995, Niveau I

Actuel master audiovisuel, section image

EHESS 2013, Niveau I

Master de recherche en sociologie (mentions)

Des formations tournées vers les autres

Apprentissage de la LSF (Langue des Signes Française) à IVT (International Visual Theater), 1991

Sensibilisation du public à la solidarité internationale, 2012, par le département de Seine-Saint-Denis (93)

Formation de formatrice, par l’universitĂ© France TĂ©lĂ©visions, 2014

Montage de projets Ă  l’international, 2012, par le dĂ©partement de Seine-Saint-Denis (93)

Une expérience professionnelle riche

Technicienne Ă  l'image

En France, Russie, Indonésie, Chine, et Rwanda.

En film argentique, bande magnétique, et en numérique. En noir et blanc, en couleur, en saturé ou désaturé.

Avec un petit faible pour les lumières.

Aux postes de prise de vues, et, Ă  l’occasion, de prise de son, de montage, de rĂ©alisation.

Sur des documentaires, fictions, plateaux de télévision, pendant vingt-quatre ans.

Avec une curiositĂ© pluridisciplinaire qui m’a conduite Ă  d’autres mĂ©tiers et Ă  d’autres places.

Ainsi, de « derrière la camĂ©ra », il m’est arrivĂ© de me retrouver « devant elle », et donc de connaĂ®tre  l’envers du dĂ©cor, un atout dans mes savoir-faire.

Formatrice et intervenante
Techniques de prises de vues

Rapport au cadre et Ă  la lumière, sensibilisation au dĂ©coupage et au travail Ă©troit entre les diffĂ©rents corps de mĂ©tiers de la rĂ©alisation, de l’image et du son.

En IndonĂ©sie, via le centre culturel français. En France, par exemple Ă  l’INA, ou Ă  France TV auprès de collègues ainsi que de stagiaires (scolaires et professionnels). Enfin, Ă  partir de 2005, dans des collèges.

Écritures et génocides

Ă€ propos des gĂ©nocides, du gĂ©nocide des Tutsi au Rwanda en 1994, de l’Ă©criture de scĂ©narii, de l’Ă©criture journalistique, du sens de l’image ou de la solidaritĂ© internationale.

Les rencontres sont opérées en ateliers, accompagnement de projets jeunes, colloques, festivals, et touchent tous types de public, en France et au Rwanda.

Lecture d'images

Atelier participatif, adaptable Ă  tous les publics, partant d’un Ă©vĂ©nement Ă  mettre en images ou d’une image Ă  interprĂ©ter, Ă  « lire ». Le but avouĂ© est de conduire les ateliĂ©ristes Ă  rĂ©aliser par eux-mĂŞmes le pouvoir de l’image et des mots qui peuvent y ĂŞtre associĂ©s, ainsi que l’unicitĂ© d’un regard et d’une interprĂ©tation. 

L’atelier est conçu de façon Ă  ĂŞtre reproductible par le public lui-mĂŞme.

Autrice, Ă©ditrice et maquettiste

Tout a commencĂ© en 1996 par du chĂ´mage, quand l’audiovisuel ne me fournissait pas assez de travail pour vivre.

Ne supportant pas de toucher les minima sociaux, j’ai postulĂ© pour du secrĂ©tariat en intĂ©rim qui dĂ©riva vers le poste, toujours en intĂ©rim donc exercĂ© au sein de nombreuses entreprises synonyme de nombreuses expĂ©riences, de maquettiste PAO (1996-1997).

Puis j’ai repris le chemin de l’audiovisuel, presque par hasard, alors que la mise en page s’ouvrait Ă  moi, en particulier Ă  l’Imprimerie Nationale.

Mais l’Ă©dition n’avait pas dit son dernier mot !

Photographie de Cécile Grenier lors d'une conférence sur le génocide des Tutsi au Rwanda

Suite Ă  une enquĂŞte menĂ©e au Rwanda en 2002-2003, l’Ă©criture (coĂ©criture avec Alain Austini dit Ralph) d’un scĂ©nario sur le gĂ©nocide des Tutsi au Rwanda en 1994, puis un article publiĂ© dans une revue annuelle, m’ont remis l’eau Ă  la bouche. D’autant que l’enquĂŞte et l’Ă©criture conduisaient Ă  des interventions publiques, Ă  la crĂ©ation d’une association, au montage de projets Ă  l’international.

Une expérience exceptionnelle.

Soudain, un sĂ©rieux accident de la vie : des conditions de travail qui abĂ®ment tant que les mĂ©decins m’interdisent de reprendre mon poste, un licenciement sans cause rĂ©elle et sĂ©rieuse, et ses graves consĂ©quences.

Du temps et de l’aide pour me relever

Et Ă  nouveau, l’Ă©criture de rapports aux bailleurs et leur mise en page, l’Ă©criture d’un livre recueil de tĂ©moignages

La vie qui reprend, les richesses qui reviennent, le goût des mots et des formes qui renaît.

Alors, en mars 2018, la création d’une maison d’édition coopérative, Sylphe Rouge, l’accompagnement d’auteurs et autrices, la publication d’ouvrages, la mise en page des textes.

Une expĂ©rience humainement et professionnellement riche qui me permet aujourd’hui de soutenir diffĂ©rents projets d’Ă©dition, Ă  n’importe quel stade de leur dĂ©veloppement et sous de nombreuses formes.

Fin 2020, je crĂ©e Ă©lĂ©ments GL (Ă©lĂ©ments Graphiques et LittĂ©raires) et intègre Coopaname, coopĂ©rative dont les valeurs entrent en rĂ©sonance avec mes convictions et mes besoins d’indĂ©pendance au sein d’une communautĂ©. 

Le monde de la déficience visuelle et de la surdité

Dans les annĂ©es 1990, je m’engage dans l’association Valentin HaĂĽy comme bĂ©nĂ©vole guide pour personnes malvoyantes ou aveugles. Je suis invitĂ©e par les personnes que je guide Ă  comprendre leur univers ; j’apprends le braille.

En 2015, j’ai en garde pour quelques semaines un premier Ă©lève chien guide, puis un deuxième en 2016, pour plusieurs mois. Depuis, un logement avec escaliers empĂŞche la poursuite de cette activitĂ©.

Fin des annĂ©es 1990, une petite-cousine naĂ®t sourde et cela fait plusieurs annĂ©es qu’une de mes voisines est devenue sourde (maladie dĂ©gĂ©nĂ©rative). J‘apprends Ă  me placer dans la lumière, j’apprends l’expression du visage et du haut du corps, l’articulation : la communication se fait par lecture labiale et par gestes. Je dĂ©cide d’apprendre la langue des signes pour mieux communiquer avec ces deux personnes en particulier. Je prends des cours Ă  IVT (International Visual Theater) et converse dès lors via la LSF (Langue des Signes Française).

Version imprimable

Mon CV, en version double page A4, est téléchargeable juste là !

error: Content is protected !!
Aller au contenu principal